Nous Contactez : 01 41 41 52 30

BrainCom cabinet conseil 

Organisme de formation enregistré sous le n°11922262792.

cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

Espace Garlande 38 avenue de garlande 92220 Bagneux

 

© BrainCom 2020 

  • Facebook Social Icon

Le cabinet BrainCom est référençé dans le Datadock. 

Assertif vous avez dit assertif ?

December 1, 2016

 

 

Dans la gestion de son quotidien professionnel le cadre en milieux de santé est très souvent confronté à la controverse a la prise de position, une des réponses peut être d’adopter un comportement assertif.

 

L'assertivité, ou comportement assertif, est un concept de la première moitié du XX e siècle introduit par le psychologue new-yorkais Andrew Salter (en) désignant la capacité à s'exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres.

 

N’est-ce pas la une des problématique majeur du manageur en milieux de santé: s’exprimer défendre ces droits et sa fonction de cadre face à sa hiérarchie, face à son équipe, et surtout dans le milieu de la santé face a d’autre cadre qui gravite dans des state de pouvoirs différents mais néanmoins complémentaires. Les cadres administratifs, les cadres de soins, les cadres médicaux, les cadres techniques

Tous doivent être en mesure de se faire entendre sans  empiéter le territoire des autres.

 

Mais également avec son équipe le manageur doit avoir un comportement assertif, tous les jours il doit animer, intéresser mais aussi rappeler les règles et ce sans être hors cadre, sans que son affectif ne viennent altérer son jugement.

 

Être assertif, c’est être en mesure d’exprimer sa propre personnalité sans susciter l’hostilité de son environnement, c’est savoir dire « non » sans se sentir coupable, c’est avoir confiance en soi et savoir prendre les décisions difficiles ou impopulaires…

 

Un manageur assertif s’affirme, il s’ose être lui-même. Face aux situations il demande des explications, fait face, exprime des regrets plutôt que des excuses, il négocie pour trouver un arrangement gagnant pour les différentes parties en présences y compris sa part. Il se respecte lui-même dont respectent les autres

 

Décrit de cette façon le comportement assertif parait froid et dénuer de toute émotion il peut être même injustement confondu avec l’agression, c’est même tout l’inverse

 Le comportement assertif exclus trois grandes dominantes comportementales

Se montrer agressif : dévaloriser, ironiser, agresser ou faire peur

Se montrer soumis : se taire et fuir, se montrer soumis, être passif.

Se montrer ruser ; Menacer, manigancer, simuler, mentir

 

La tenue de ce comportement va demander une très grande confiance en soi car en effet exprimer son opinion cela veut dire aussi l’assumer la porter devant le regard de l’autre, admettre la controverse.

Dans la fonction managériale l’assertivité ne peut s’exprimer que si la fonction d’encadrement est clairement définie si le cadre et les limites en sont clairement exposés. Bien connaitre son périmètre d’action permet de s’exprimer pleinement sans empiète ou se laisser envahir.

Les personnes assertives sont animées par une recherche permanente de franchise et de respect mutuel, dans toutes leurs actions et paroles, avec toutes les personnes qui sont en relations avec elles

 

Cette quête permanente d’équité demande un très grande capacité d’écoute elle demande une capacité de prendre du recul sur les choses et donc de prendre son temps dans la communication.

 

C’est bien là où le bat blesse l’assertivité que l’on souhaite à tous et pour tous est très souvent mise à mal par le manque de temps et de réflexion dans la communication auprès des équipes.

Le cadre qui se voit contraint de répondre de plus en plus vite aux situations toujours changeantes  a parfois la réponse rapide. Il en oublie souvent leur propre intérêt et sont parfois tenter par une position passive face au nouvelle Qu’ils annoncent il en devient les porte-parole plus que les acteurs.

Un cadre assertif est un cadre qui ne subit pas les choses mais qui les incarne, les commente, les vies  et les fait vivre.

L’assertivité est donc un comportement qui n’est pas naturel il se travail, il se réfléchit il s’expérimente avant  de devenir un habitude comportementale naturel.

Certains d’entre nous ont naturellement une tendance à l’assertivité pour savoir où nous en somme avec cette capacité il est bon de se poser quelque questions Accepter vous la controverse, la critique constructive

Vous arrive-t-il de dire oui quand vous pensez non, vous arrive til de regretter une décision une réponse une prise de position car cette dernière ne correspond pas pleinement à votre avis.

Vos interlocuteurs ont-ils tendance à se sentir dominer par vos avis ou les façons dont vous exprimer vos opinions si tel est le cas vous ne sont sans doute pas dans l’assertivité.

 

Et pourtant la communication assertive permet bien est avantages, elle permet de réduire les tension interpersonnel , elle permet d’affirmer sa position et son savoir ,elle permet de dire non avec plus de raison et de distance émotionnel .la communication assertive réduit les drames et les tensions en évitant la théâtralisation des évènements

Comment développer un comportement assertif

Dans un premier temps considérer l’autre avec attention, ne pas avoir d’avis près établie sur lui ses oignons ou son comportement. Découvrir l’interlocuteur comme s’il s’agissait de la première rencontre .écouter, recueillir les arguments et les replacer dans son contexte dans le cadre insérant a la fonction qu’est la vôtre a votre pouvoir d’influencer ou non les choses face à la demande.

L’assertivité nous l’avons vue demande de prendre son temps, elle ne supporte pas la réponse hâtive et passionnée il est donc capital de faire comprendre a l’autre que son message a été entendue mais que la réponse qu’il va obtenir pourra être différée. Dans tous les cas la réponse sera argumentée elle s’appuiera sur des faits mais aussi sur votre assurance il est donc capital pour maintenir un tel comportement de bien se connaître.

 

On en arrive toujours à la même conclusion pour communiquer avec les autres il faut déjà communiquer avec soi être en pleine conscience de ces capacité de sa posture comportemental. Non pas maîtriser ses émotions mais les connaître les accepter pour mieux les gérer et les utiliser.

Les outils de l’assertivité son : l’écoute active, le recul sur la situation, la posture comportementale empathique. Et l’entraînement face à la controverse pour en trouver du positif. Sachez que objecter c’est communiquer un personne qui vous oppose une controverse s’intéresse à votre sujet et dons à vous il y a fort  gagné qu’une fois l’objection lever les rapports seront plus fluide.

Please reload

Posts à l'affiche

Personal Branding

August 9, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

February 3, 2017